HISTORIQUE DU CENTRE FEDERAL d'ARCHEOLOGIE de CRECY


la Tour aux Saints abritant le centre fédéral d'archéologie de Crécy (Photo:C.Vidal)

 

 

Crécy la Chapelle semble trouver ses origines vers le Xème siècle avec l’occupation d’un marais refuge. Aux XIII et XIVème siècles, des fortifications sont construites. (cf. histoire de la ville de Crécy) Les références à la rivière qui pénètre et cerne la ville sont fréquentes. Il s’agit du creusement d’un fossé, de l’installation de moulins, de l'existence d’un port, du nettoiement des brassets.

Depuis 1981, des sondages sont régulièrement entrepris sous les eaux du Grand Morin pour saisir le rôle exact de la rivière dans la vie de la population. Un dépotoir post-médiéval a été mis en évidence. Les fondations d’une tour de l’enceinte du château seigneurial ont été étudiées. Aujourd’hui, c’est au point de séparation des eaux entre le cours principal et un brasset qui entre dans la cité que tous les efforts sont concentrés. Des potelets fichés dans l’argile, totalement couverts de sable et de gravier, ont été mis au jour. D’un diamètre moyen de 60 mm, parfois environnés d’un blocage de pierres, ils ont été datés aprés analyse en laboratoire de la fin du XIIIème siècle. Du matériel métallique (pointe de flèche, molette d’éperon), quelques tessons de céramique trouvés dans le blocage confirme cette période. L’identification de cette structure qui aujourd’hui compte 39 pieux est encore difficile. Il pourrait s’agir d’une pêcherie rudimentaire. Les travaux entrepris sur le dépotoir ont mis en évidence que la rivière a été curée vers le XVIème siècle. L’absence de matériel médiéval en fait la démonstration. Des coquemars tripodes à glaçure verte et à poucier, quelques petits grès sont les céramiques les plus représentatives de ce qui se trouve au contact de la marne grise. Des culs noirs, de la faïence XVIIIème, quelques étains XVIIIème sont les témoins de dépôts faits depuis des embarcations dans l’axe du cours d’eau (cf. galeries de photos d'objets).

 

 
fouille dans le Grand Morin à Crécy (Photo: christian Vidal)